Retour

Cafe Záhorský, Prague

Design: JRA. JAROUŠEK.ROCHOVÁ.ARCHITEKTI
Photos: Filip Šlapal

Ces dernières années, vous trouvez à Prague un nombre toujours croissant de cafés, avec un esprit du lieu incomparable. A partir de la seconde moitié de l’année dernière, le Café Záhorský, qui est situé au coin des rues Dejvická et Eliášova, en fait aussi partie. Une entreprise familiale avec une capacité totale de 78 places qui mise sur une cuisine familiale, la pâtisserie, le café italien ou des vins de qualité. Et également sur l’intérieur. Celui-ci a été créé par l’architecte Magdalena Rochová du studio JRA Jaroušek Rochová architekti, qui en a gagné le prix principal lors de la compétition tchèque „Intérieur de l‘année 2015“.

Le rez-de-chaussée de cette maison art nouveau à l’origine, abritait d’abord une auberge. Après une modification puriste en 1929, un magasin de chaussures s’installait ici avec des vitrines intéressantes. Malheureusement, rien n’est conservé de l’intérieur d’origine et avant la reconstruction, il était dans un état assez délabré. « Je suis né dans la localité, où se trouve cette maison et en même temps, je vis ici avec ma famille. Je l’ai très bien connu et je trouvais dommagela manière dont il a été, respectivement comment il n’a pas été utilisé, » Matěj Záhorský explique ses motifs pour créer cette entreprise. « Concernant les objectifs d’un café, l’espace a été même trop large, néanmoins il aurait été dommage de ne pas utiliser ses dispositions et son emplacement. Ainsi, nous avons ajouté à notre plan, également l’exploitation d’une pâtisserie ce qui nous a semblé comme une variante idéale par égard à son entrée angulaire et pour la disposition de base en forme de L, » ajoute-il. La partie intérieure abrite ensuite la cuisine, isolée du reste du local par des cloisons en store vénitien.

L’architecte Magdalena Rochová du studio JRA - Jaroušek Rochová architekti a mis à l’intérieur une fonctionnalité maximale, des lignes pures, une solution montrant un métier de qualité ainsi qu’une inspiration provenant de l’architecture. Par exemple, l’emplacement du café dans un coin arrondi du bâtiment s’est projeté selon la forme d´un comptoir qui passe de façon continue d’un comptoir de bar d’un côté au comptoir de la pâtisserie de l’autre côté. L’autre aspect intéressant, ce sont de grandes fenêtres qui peuvent être retirées en haut, ce qui relie l’intérieur du café avec l’extérieur. « Le visiteur a ainsi une possibilité de s’asseoir  en toute tranquillité sur l’appui de la fenêtre, de boire une boisson délicieuse et en même temps de faire partie de la vie dans la rue » décrit Matěj Záhorský.

L’intérieur utilise une palette de teintes monochromatiques blanc-gris qui, à part le comptoir en bois déjà mentionné, ravive le dessin conçu sur mesure sur le plafond et sur les murs d’extrémités des deux parties. L’intérieur est enrichi également par des lustres inégalement suspendus et des chaises Punton de la marque TON. A l’intérieur du café et de la pâtisserie, elles sont placées ensemble avec les tables, le long des fenêtres et du mur opposé.